Réunir, former et responsabiliser: les trois axes d’Impact AI

Siècle Digital a interviewé Laurence Lafont, Présidente du collectif Impact AI et COO de Microsoft sur le développement de l’Intelligence Artificielle en France et en Europe, l’occasion pour nous de revenir sur les axes autour desquels le collectif Impact AI se construit.

 

Réunir, former et responsabiliser : les trois axes d’Impact AI

 

L’intelligence artificielle est, au même titre que l’imprimerie il y a quelques siècles, un grand pas dans l’innovation. Un grand pas qui bouscule et transforme à toutes les échelles la société actuelle : la vie des individus / citoyens, les entreprises, les institutions. Nous sommes convaincus des réponses que l’intelligence artificielle peut apporter aux grandes transformations de chaque secteur. Face au besoin d’agir aujourd’hui pour anticiper l’impact de l’IA demain, le collectif Impact AI s’articule autour de 3 axes : Réunir, former, responsabiliser.

L’innovation en écosystèmes

Impact AI rassemble grands groupes, startups, éditeurs de logiciels, professionnels publics et privés pour assurer un mouvement global.

Il est aujourd’hui nécessaire de réunir autour d’une même table, dans une logique d’écosystème, tous les acteurs des différents secteurs – comme l’énergie, la santé, l’agroalimentaire, la grande distribution ou l’éducation. L’impact des actions sera significatif si on souhaite favoriser les échanges et ouvrir les discussions. Impact économique comme sociétal, c’est en fédérant les compétences et les énergies que nous arriverons, par une approche collective de l’IA, à une impulsion positive. Réfléchir ensemble, maintenant, c’est également assurer un déploiement des entreprises françaises et européennes. Cela permet aux entreprises de se connaitre et d’apprendre à avancer en même temps sur des problématiques communes et de facto de faire rayonner la France et l’Europe à l’international.

Le développement des compétences

Le collectif Impact AI est convaincu que l’innovation et la transformation numérique passent par un développement des compétences dans le domaine de l’IA.

Les formations à l’IA – sur son utilisation, son développement et ses applications, doivent être connues du grand public. En effet, il faut accroitre leur visibilité pour montrer qu’elles sont accessibles à toutes personnes souhaitant se former. Surtout, elles touchent tous les corps de métier. Elles ne sont pas seulement accessibles à ceux en niveau master. De plus, l’appétence du milieu professionnel autour de ces connaissances relatives à l’IA est déjà forte. Nous devons encourager leur développement. La préparation à l’arrivée de ces technologies dans notre quotidien passe par ces formations. Il est important de les mettre en lumière dès maintenant car l’IA est déjà présente partout.

 

« Il faut donc comprendre, sensibiliser, former, et préparer chacun à pouvoir capter les opportunités de métiers qui vont se développer dans ce domaine. » Laurence Lafont, dans son interview pour Siècle Digital

 

Faire avancer la réflexion autour d’une IA responsable, éthique et inclusive

Il y a une prise de conscience mondiale autour du développement de l’IA.

Cette prise de conscience a été notamment mise en lumière en France l’année dernière dans le rapport du mathématicien Cédric Villani « IA porteur de sens ». Le collectif Impact AI s’inscrit dans une démarche d’impact positif de l’IA. Il est nécessaire de s’assurer aujourd’hui que les algorithmes développés ne sont et ne seront pas biaisés. Dans quelques années, l’avancée technologique sera telle qu’il sera trop tard pour changer les choses. Ces algorithmes doivent permettre une certaine transparence. Ils doivent garantir la confidentialité des données utilisées mais aussi être inclusifs sans question de genre. Impact AI regroupe ainsi les partenaires, les clients des membres mais aussi les parties publiques pour faire avancer la réflexion en France sur le développement de l’IA. Pour y contribuer, une librairie virtuelle collaborative a été mise en place sur le site Impact AI. Elle y répertorie les outils et directives de gouvernance pour faire de l’IA responsable, éthique et inclusive.

 

 

“Partager pour être meilleurs tous ensemble”,  Cécile Wendling – directrice de la prospective du Groupe AXA, membre fondateur Impact AI et lead du groupe de travail IA responsable.

 

Retrouvez l’interview de Laurence Lafont, Présidente Impact AI et COO Microsoft par Siècle digital.

Comment rendre éthique l’IA ? Découvrez l’interview de Cecile Wendling, AXA.

 

:  Créé en 2018, Impact AI est un collectif de réflexion dont l’ambition est d’éclairer les enjeux éthiques et sociétaux de l’intelligence artificielle et de soutenir des projets innovants et positifs pour le monde de demain. Organisés autour de groupe de travail à thématique (Observatoire, Education, IA for Good, IA responsable), les travaux de cette première année : un livre blanc, une cartographie des formations, un baromètre de perception de l’IA sont aujourd’hui disponible sur notre site internet. Ils viennent s’ajouter à la librairie collaborative qui recense les outils de développement de l’IA. 

Leave a Reply